Le guide du meilleur et du pire des covers youtube #1

   Ah, les joies de l’internet. On y trouve de tout. De l’information, de l’humour, du sexe, du cul, de la ch…, mais aussi et surtout de la musique. En effet, en l’espace de quelques années Deezer et Spotify sont devenus les pontes de la musique à la demande. Une création extraordinaire pour tous les « radins » de la terre qui surfent de playlist en playlist sans dépenser un sou. Mais voilà, Youtube possède ce plus qui lui permet de se démarquer de ses petits camarades. En effet la plateforme vidéo se révèle être une scène extraordinaire pour tous les amateurs qui aiment pousser la chansonnette. Et oui mes petits loulous, il faut explorer la mine pour trouver la pépite rutilante qui n’apparaît pas encore dans votre playlist préférée. Alors, il est vrai que cette escapade peut se révéler dangereuse. Car pour trouver la perle rare, il faut parfois marcher dans le bronze fait maison.

C’est dur pour nos oreilles les gars !!!

Bien avant de tomber dans l’univers infâme de la musique commerciale, le groupe britannique Coldplay a sorti quelques bijoux de sa besace. On retrouve notamment le titre Amsterdam sorti en 2002 avec l’album a Rush of a Blood to the Head. Un véritable moment d’émotion portée par la voix exceptionnelle d’un Chris Martin, désigné à l’époque, comme le digne héritier de Jeff Buckley. Les nostalgiques se souviendront certainement de ça ! Les années passent et les fans sont toujours aussi nombreux.

C’est notamment le cas du quatuor Stylo (ça annonce déjà la couleur) qui a fait son apparition sur Youtube, il y a maintenant 4 mois. La jeune formation n’a pas hésité à se lancer à l’assaut de ce titre devenu culte. Mais malheureusement pour eux, la mission a échoué. Au niveau de l’instrumental, pas grand chose à dire. Mis à part le pianiste, les trois autres musiciens semblent être complètement largués. Certes, le morceau original attend les derniers instants pour littéralement exploser, mais là quand même… La salle de répet’ reste littéralement sans vie. A noter qu’avant son entrée foirée, le batteur semble s’emmerder autant que nous. Enfin, le gros point noir de ce cover : la voix. Notre chanteur en herbe en a certainement trop fumée avant de poser ses lèvres sur le micro. C’est faux, encore faux, toujours faux, et ce, pendant 4min 30. Néanmoins, on ne peut pas leur reprocher d’essayer, d’autant que Stylo (sans déconner, vous ne voulez pas changer de nom) semble être au tout début d’une carrière qui s’annonce… . Il va falloir persévérer les petits loups, le chemin vers la gloire est encore long.

2014, restera très certainement, une année gravée dans la mémoire du groupe Maroon 5. Quelque peu oubliée par le grand public, la formation d’Adam Levine a fait un retour tonitruant sur la scène Pop rock internationale depuis le mois de septembre. Leur dernier album, V, s’est rapidement placé en 1ère position des charts aux États-Unis, quelques jours après sa sortie. Parmi les titres phares, on retrouve notamment, la chanson Animals qui a fait bouger l’ensemble de la génération Y en boite de nuit.

Il faut bien avouer que plusieurs covers de qualité ont rapidement été mis en ligne. Mais les irréductibles Youtubouzes sont partout. N’est ce pas Nicol Concilio. J’aurais pu passer l’éponge. Mais en observant votre chaîne, j’ai pu constater que vous étiez une récidiviste. Alors qu’est-ce qui ne va pas ? Quasiment tout. Au niveau de la voix, ce n’est pas faux, ce n’est pas juste non plus. Il n’y a pas de quoi caresser deux jambes à un lépreux. Rythmiquement, la blondinette paraît un peu à la ramasse avec ce déhanché de sirène constipée. Comme quoi le solfège, ça peut servir. Enfin et surtout, la tenue est tout simplement ridicule. Quelqu’un pourrait dire à la demoiselle qu’il lui reste des traces de son repas d’hier soir sur le visage ?

Hey Bitch ! Quand est-ce que que tu passes à la radio ?

Le grunge ne meurt jamais ! Décidément ce style rock défroqué traverse les générations sans prendre une ride. Si certains groupes comme Alter Bridge ou encore Black Stone Cherry essayent de faire perdurer la tradition sur scène, certains Youtubers s’amusent de leur côté à revisiter les classiques. C’est notamment le cas d’Andrea Orsini, leader vocal du groupe amateur Bullet Fly. Après avoir créé sa chaîne, il y a maintenant 3 ans, le brun ténébreux est resté relativement discret sur la toile. Seulement 10 vidéos ont été postées et c’est bien dommage. Parce qu’en effet, le bougre a un talent fou. Au premier abord, on sent que le bonhomme a de la guitare plein les doigts. Et les premières notes ne font que confirmer cette impression. La production de l’ensemble de ces morceaux est juste parfaite. Quant à la voix… Il suffit juste d’écouter sa reprise acoustique du titre Them Bones d’Alice in Chains, de fermer les yeux et de se rappeler du bon vieux temps.

Je pense que Layne Staley peut être fier, là où il est, d’avoir inspiré un artiste comme toi, Andrea Orsini.

Mention Spécial *****

Alors avant de continuer je tiens à préciser que pour vous mesdames, l’article est terminé. Si vous lisez la suite, cela risque de vous faire mal. En tout cas, je vous aurais prévenues. L’artiste qui vient clôturer cette chronique est un Ovni. Jess Greenberg est devenue, en l’espace de très peu de temps, la star des reprises rock sur Youtube. Seule dans sa chambre avec sa guitare, elle réalise des millions de vues sur la toile. D’un point de vue purement artistique, c’est bof. D’un point de vue purement physique, c’est un avion de chasse. Et le mot est faible. Il est évident que la gente masculine prendrait volontiers la place du manche de la guitare. Enfin bref, si le son vous dérange, n’hésitez pas à le couper. Le plaisir reste intact. Et après une centaine de visionnages, nous pouvons vous confirmer que les décolletés sont les mêmes sur l’ensemble des vidéos. Je laisserai le mot de la fin à nos deux grands philosophes du Palmashow ()

 

Doctor Spiegel

Pour savourer l’Episode 2, cliquez ici !

 

Doctor Spiegel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.