Le guide du meilleur et du pire des covers Youtube # 2

Ah, les joies de l’internet. On y trouve de tout. De l’information, de l’humour, du sexe, du cul, de la ch…, mais aussi et surtout de la musique. En effet, en l’espace de quelques années Deezer et Spotify sont devenus les pontes de la musique à la demande. Une création extraordinaire pour tous les « radins » de la terre qui surfent de playlist en playlist sans dépenser un sou. Mais voilà, Youtube possède ce plus qui lui permet de se démarquer de ses petits camarades. En effet la plateforme vidéo se révèle être une scène extraordinaire pour tous les amateurs qui aiment pousser la chansonnette. Et oui mes petits loulous, il faut explorer la mine pour trouver la pépite rutilante qui n’apparaît pas encore dans votre playlist préférée. Alors, il est vrai que cette escapade peut se révéler dangereuse. Car pour trouver la perle rare, il faut parfois marcher dans le bronze fait maison.

C’est dur pour nos oreilles les gars

Quand il s’agit d’évoquer les plus grands titres romantiques de la scène pop internationale, il est absolument impossible de passer à côté de « I Will Always Love You«  de Whitney Houston. Personne n’a oublié la puissance de voix de la diva sur le refrain de cette chanson devenue cultissime. A l’origine, celle-ci a été reprise et composée pour la bande originale du film Bodyguard, réalisé par Mick Jackson en 1992 . Dès la sortie du long-métrage, le single devient un succès planétaire. A l’heure actuelle, il s’est vendu à plus de 10 millions d’exemplaires à travers le monde. Bon nombre de jeunes artistes en herbe se sont frottés à ce chef-d’œuvre pour dévoiler aux yeux de tous, leurs talents insoupçonnés. Malheureusement, une fois sur deux la démonstration se transforme en cataclysme auditif. Et c’est notamment le cas pour cette jeune américaine, devenue tristement célèbre grâce à une prestation digne des plus grands charcutiers du sud de Quimper. En réalité, il est difficile de déterminer exactement, l’objectif de notre bougresse. Pendant une 1 min 30, cette dernière va tenter désespérément d’amorcer le refrain, mais sans succès. Si sa maladresse vocale et sa surcharge pondérale restaient les seuls et uniques problèmes de ce cover, tout irait bien. Mais voilà, notre jeune Shrek nous fait part de son agacement, par des cris absolument atroces qui viennent ponctuer son déchet musical. Vous l’aurez compris, il faut parfois attendre, avant de se jeter à l’eau. Et pour les jeunes couples qui seraient sur le point de pondre des marmots, étudiez attentivement cette vidéo avant de vous lancer. Vous pourriez le regretter.

Hey Bitch ! Quand est ce que tu passes à la radio ?

Parmi les fiertés de la scène électro française, on peu sans aucun doute cité M83, qui se distingue de ses petits camarades par son aura internationale. Formé en 1999, le quintet originaire d’Antibes aura dû attendre 10 ans pour se dévoiler aux yeux du grand public. Car en effet, celui-ci doit une bonne partie de sa renommée à son single « Midnight City ». Le titre a connu un énorme succès dans l’hexagone et aux États-Unis. Paradoxalement, très peu d’artistes se sont amusés à reprendre le morceau sur Youtube. La majorité des covers présents sont des échecs. Néanmoins, l’un d’entre eux se distingue par sa simplicité et sa fraîcheur. il est l’œuvre de Jake Morgan. Le musicien a choisi d’occulter le chant, pour laisser place à une guitare acoustique, un piano et un djembé. Le résultat reste très intéressant, malgré son aspect minimaliste. Un vrai rayon de soleil, avant le retour des beaux jours.

La Mention Spéciale ***

Ah Noël !  Les cadeaux sous le sapin, la joie des enfants, la bonne bouffe, un vrai moment de partage en famille avant de se lancer dans une nouvelle année. Mais cette fête ne serait certainement pas la même sans ses chansons mythiques. Tout le monde a, au moins une fois dans sa vie, fredonner l’air du « Petit Papa Noël », ou encore de « Mon Beau Sapin ».  Et bien évidemment, Youtube regorge de covers en tout genre qui reprennent ces titres à toutes les sauces. Mais parmi-eux, se cache la perle rare. Celle qui va, à tout jamais, marquer votre vie et votre caleçon par la même occasion. Depuis sa création en 2010, la chaîne de georgeslepompier est devenue un temple du ridicule et de l’impensable. Parmi ses trouvailles, on retrouve une reprise de « Vive Le Vent », plutôt bien sentie. Deux génies, un chiotte et le tour est joué. Les mots me manquent pour qualifier cette œuvre digne des plus grands maestros. Ouvrez grand vos oreilles, boucher votre nez et laissez vous aller.

Doctor Spiegel

Vous avez raté le premier Episode ? cliquez ici

 

Doctor Spiegel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.