E-séduction : mode d’emploi

Il ne faut pas se le cacher, Internet et les sites de rencontre ont révolutionné la planète « Dating ». La plupart des gens, même les plus réticents, s’y sont essayés au moins une fois. Mais réussir sur la Toile n’est pas si simple quel que soit le but recherché… Certaines clés peuvent permettre d’ouvrir les bonnes portes aux bons moments. Trois phases sont incontournables dans l’e-séduction : le dialogue sur le net (les pourparlers), la rencontre (l’instant de vérité) et la gestion en bon père de famille du premier RDV. Une trilogie que vous devrez réussir avec les encouragements du jury.

Chapter one : « Parle lui et elle te dira qui elle est »

La cible est propre à chacun, partons du principe que la douce accepte de converser avec vous. Avant de lancer les hostilités et de mettre le premier orteil dans l’arène, vous devez absolument consulter le menu. La photo est une chose mais le profil est tout aussi important pour attirer son attention. Quand vous commandez un burger, vous voulez savoir ce qu’il y a dedans, c’est pareil pour les dames sinon vous marchez sur un fil, vertigo warning… Soyez malin, un profil contient souvent les informations clés sur lesquelles surfer sous un burning sunset. Traits de caractère, goûts, hobbies, un sourire en coin… Chaque détail peut avoir son importance, à vous d’en faire bon usage. Lors des premiers échanges, évitez les banalités de circonstance. Un « salut ça va » peut engendrer un « Game over » d’entrée de jeu, le red card qui pique. L’accroche doit faire mouche, ex : « J’ai vu que tu bosses/étudies dans le tourisme. J’adore voyager, parcourir le monde est un moteur pour moi. Mais j’ai choisi de bosser dans le droit, heureusement l’un n’empêche pas l’autre ». Ou alors « Fan des stones ? J’ai vu leur concert à Paris l’année dernière, une soirée inoubliable ». La fusée est lancée, à vous de faire en sorte qu’elle n’explose pas en vol. Mettez-la à l’aise, créez une complicité, faites-la parler, n’hésitez pas à lier ce qu’elle dit à votre vie. Vous êtes le chef d’orchestre, la confiance vous habite. Au bout de quelques heures, vous pouvez commencer à parler d’un RDV voire d’un appel téléphonique pour faire plus ample connaissance. Encore une fois vous marchez sur des œufs, allez-y en douceur. Si à ce stade elle est encore un peu réticente, restez sur une simple suggestion. Si la porte est déjà entrouverte, glissez-vous dedans. Décrocher son numéro est déjà une première victoire qui en appelle d’autres. Une conversation sur le net réussie, c’est 60 % du travail effectué…

Chapter two : The Final Countdown

La rencontre est un peu une finale avant l’heure. Et une finale, ça se gagne comme dirait l’autre. Elle peut se perdre avant même qu’elle ait eu lieu. Stress et doutes sont à proscrire. Dédramatisez l’instant, vous ne jouez pas votre vie mais vous êtes sur le point de remporter une partie d’échec et l’échec est un facteur qu’il faut prendre en compte et accepter. La vie est un jeu et cette rencontre n’est qu’un des nombreux chapitres de votre existence. Le premier regard sera déterminant, malheureusement, il s’agit d’un élément dont vous n’avez pas la maîtrise, vous ne pouvez pas changer votre physique. Il faut donc que la chance penche de votre côté. Une photo ne remplacera jamais le moment fatidique de la rencontre. Mais si les dieux sont avec vous et que votre faciès plaît, rien ne doit plus vous détourner de la voie royale. Asseyez-vous avec assurance, regardez-la dans les yeux et déroulez la partition tout en restant vous-même. Vous devez absolument la laisser parler. Le but est de rebondir sur ce qu’elle dit et de l’amener sur son terrain tout en faisant un parallèle avec des anecdotes personnelles. Vous devez entretenir cette complicité et lui offrir un petit nid douillet de circonstance avant de songer à « contractualiser ». Proposez également de lui payer son verre, elle verra en vous les prémices d’un gentleman, mais si cette dernière refuse, n’insistez pas. Si elle n’avance pas ses pions lorsque vous vous quittez, n’avancez pas les vôtres. A cet instant soyez patient, le temps joue pour vous, ne brusquez pas les choses et surtout ne dévoilez en rien vos « projets » : volonté de simple one-shot ou volonté de trouver votre chère et tendre. Laissez planer le doute pour garder toutes vos options intactes.

Chapter three : « Jouer à domicile »

Si tout s’est bien passé, une autre étape doit être franchie. Soit vous proposez un deuxième rdv en terrain neutre mais les choses risquent de traîner en longueur, soit vous lui suggérer de prendre un verre chez vous quelques jours après. Vous jouez à domicile, vous êtes le maître des lieux. Si elle accepte, c’est presque dans la poche, regardez le destin avec un grand sourire vous avez gravi la montagne, à vous de la descendre pour récupérer le premier prix. Restez sur le même tempo que lors de la première rencontre et passez la deuxième quand vous sentez que l’eau bout… Comme disait ce cher Albator : « Écrivez votre histoire ».

Doctor Paper

Crédit :returnofkings.com

Doctor Paper

Enchanté ! Mathieu Portogallo, alias Doctor Paper, pour vous faire lire ! J'ai toujours eu beaucoup de mal avec la bien-pensance, une donnée trop présente dans l’actu 2.0. J'écris donc avec un peu plus d’objectivité et de punch que ce qui fourmille sur la Toile. Voici mon contact : mathieu.portogallo@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.